• Conférences & Rencontres

Vous trouverez dans ces pages des annonces d'événements, mais aussi certains articles qui ont retenu notre attention... au gré du hasard !
Rubrique de nouveau alimentée depuis la rentrée 2014.

L'exil et le sentiment d'appartenance, La Langue Maternelle
samedi 26 septembre 2015 // 14h30-18h30

- 14h30-15h30 : L'exil et le sentiment d'appartenance - avec Sayed Kashua et Etgar Keret
- 16h00-17h00 : La Langue Maternelle - Table ronde avec Aleksandar Hemon, Lydie Salvayre et Yiyun Li
- 17h30-18h30 : Conversation avec Christine Angot

Bibliothèque François-Mitterrand
Petit auditorium
Quai François-Mauriac - 75013 Paris
Métro : Bibliothèque François-Mitterrand 
Tél. : 01 53 79 59 59
bnf.fr/
____________________
Les rencontres philosophiques
Dirigées par le philosophe Emmanuel Alloa, les Rencontres philosophiques du T2G sont une invitation à déplacer la pensée et à repenser les scènes où celle-ci peut avoir lieu.
Entrée libre sur réservation.


• [samedi 10 octobre 2015 à 18h]
David Zerbib En regard de Suite n°2 de l’Encyclopédie de la parole / Joris Lacoste
• [Samedi 28 novembre 2015 à 18h]
Frédéric Pouillaude En regard de Die Weise von Liebe und Tod des Cornets ChristophRilke de AnneTeresa De Keersmaeker 
• [samedi 13 février 2016 à 18h]
Mladen Dolar En regard de Argument de Pascal Rambert 
• [Samedi 21 mai 2106 à 18h]
Simon Critchley En regard de Bis Zum Tod de Markus Öhrn 

Théâtre de Gennevilliers
41 avenue des Grésillons - 92230 Gennevilliers
Métro : Gabriel Péri
Tél. : 01 41 32 26 10
theatre2gennevilliers.com

____________________
Jean Baudrillard. L’expérience de la singularité
Du 26 Novembre 2014 au 28 Novembre 2014
Colloque consacré à l’auteur de La Société de consommation. Interventions, notamment, de Bruce Bégout, d’Anne de Rugy et de Serge Latouche.
• 
Mercredi 26/11 matin. De l’échange symbolique à la société de consommation : Baudrillard et le Mauss avec Serge Latouche - Anne Goullet De Rugy - Alain Caillé 
• 
Mercredi 26/11 après-midi. Baudrillard et la pensée critique avec Gérard Briche - Vincent Chanson - Anselm Jappe - Bruce Bégout.
• 
Jeudi 27/11 matin. De la pensée critique à la pensée du trans-politique avec Nilufer Gole - Jean-Louis Violeau - Katharina Niemeyer. 
• 
Jeudi 27/11 après-midi. Le miroir de la théorie avec Marc Guillaume - François Séguret - Dandan Jiang - Henri-Pierre Jeudy.
• 
Vendredi 28/11 matin. Logiques du signe, logique de l’image avec Ludovic Leonelli - Aurélie Ledoux - Nicolas Poirier. 
• 
Vendredi 28/11 après-midi. Baudrillard et la question esthétique avec Françoise Gaillard - Jean-Paul Curnier - Chin Ming Lin.

Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense (salle des conférences, bâtiment B) - À partir de 10h, 
200, avenue de la République
Laboratoire Sophiapol-Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

____________________
Les rencontres philosophiques
Dirigées par le philosophe Emmanuel Alloa, les Rencontres philosophiques du T2G sont une invitation à déplacer la pensée et à repenser les scènes où celle-ci peut avoir lieu.
Entrée libre sur réservation.

• [samedi 18 octobre 2014 à 18h] 
Gwenaëlle Aubry // Voix extimes 
En regard de Passim – Théâtre du Radeau
• [samedi 8 novembre 2014 à 17h30]
Michael Foessel // La privation de l’intime 
En regard de Inventer de nouvelles erreurs – Grand Magasin et de Boomerang ou le retour à soi – Claudia Triozzi
• [samedi 17 janvier 2015 à 18h]
Judith Revel // Communautés à venir 
En regard de Répétition – Pascal Rambert
• [samedi 7 mars 2015 à 18h]
Guillaume le Blanc // Apprendre à devenir voisins
En regard de Place du marché 76 – Jan Lauwers & Needcompany
Théâtre de Gennevilliers
41 avenue des Grésillons - 92230 Gennevilliers
Métro : Gabriel Péri
Tél. : 01 41 32 26 10
theatre2gennevilliers.com
http://www.theatre2gennevilliers.com/2014-15/fr/programme/rencontres-philosophiques
____________________

Philosopher en langues. Dix ans d'intraduisibles
Colloque international du 19 au 22 novembre 2014
L'objet de ce colloque vise « à réfléchir à nouveaux frais au rôle de la traduction en philosophie et, plus généralement, à la traduction comme passage entre, entre les différents types de frontières, frontières entre les genres littéraires ou académiques, et frontières entre les langues et les cultures, comme un nouveau paradigme pour les sciences humaines ». Ce colloque veut également amorcer une réflexion plus large concernant « l’impact de ces pratiques traductives sur le sens et l’organisation même des humanités numériques ». Ce colloque servira de lancement d'un ouvrage multilingue Philosopher en langues. Les intraduisibles en traduction (parution prévue le 15/11/2014) publié aux Presses de l’Ecole Normale Supérieure, avec le soutien du Labex TransferS et de la DGLFLF, composé des préfaces des directeurs de ‘traduction/adaptation’ du Dictionnaire des intraduisibles et d’un choix d’articles nouveaux en langue originale et en traduction française.

19/11/2014 - BPI, Beaubourg, Centre Pompidou, 19 Rue Beaubourg, 75004 Paris
20/11/2014 - Université de la Sorbonne, grand amphi, 17 Rue de la Sorbonne, 75005 Paris
21/11/2014 - NYU Paris, 57 Boulevard Saint Germain,75005 Paris
22/11/2014 - ENS Paris, salle Dussane, 45 Rue d'Ulm, 75005 Paris
 
vrin.fr/

____________________ARCHIVES_________________

Cours méthodique et populaire de philosophie

Entrée libre

bnf.png

• La causalité
par Martin Rueff
 mercredi 15 février 2012 - 12h30-14h00
Le Mal, notion périmée
par François Jullien

mercredi 07 mars 2012 - 12h30-14h00

• Le droit d'avoir des droits

par Patrick Hochart

mercredi 14 mars 2012 - 12h30-14h00

• Mourir à quarante ans

par François Jullien
mercredi 21 mars 2012 - 12h30-14h00

 

Parce que, née d'un travail solitaire, la philosophie débat en public et qu'on apprend à philosopher ; méthodique : parce que la philosophie tient tout entière dans la démarche qu'elle met en œuvre pour forger son questionnement - en constant renouvellement ; populaire : parce que cet exercice de la raison s'adresse à tous, pense la vie immédiate et participe de plein droit à la Cité.
Ces "cours méthodiques et populaires" permettront donc à un large public de se familiariser avec la philosophie, ses grands auteurs et ses thématiques incontournables.

Proposé par François Jullien, Institut de la pensée contemporaine, Université Paris-Diderot.

 

Bibliothèque François-Mitterrand

Petit auditorium

Quai François-Mauriac - 75013 Paris
Métro : Bibliothèque François-Mitterrand 
Tél. : 01 53 79 59 59

bnf.fr/

_____________________________________

sandrine_bonnaire.jpgLa Master class de
Sandrine Bonnaire
dimanche 15 janvier 2012 à 17h 
 
Sandrine Bonnaire devient une grande actrice dès le moment où la caméra de Maurice Pialat se pose sur elle pour À nos amours. Et remporte à 16 ans le César du meilleur espoir féminin. Depuis, elle n'a cessé de devenir indispensable au cinéma français. À l'occasion d'une Master class, elle revient sur ses choix et désirs d'actrice et de réalisatrice.

Forum des Images

2, rue du Cinéma - 75001 Paris

Métro : Les Halles

Tél. : 01 44 76 63 00

forumdesimages.fr/

____________________________________________

mqb-chupi.gifMémoire heureuse, héritages douloureux :

des lieux, des arts et des jeux

13 décembre - 14 décembre 2011

Colloque international organisé par Barbara Glowczewski et Aïda Kanafani-Zahar pour l’équipe « Anthropologie de la Perception » du Laboratoire d’Anthropologie sociale, le GDRI « Anthropologie et Histoire des Arts » et le Réseau TransOceanik 

1/ Représenter et écrire la mémoire (Rwanda, Palestine, Liban) 

2/ Dynamiques de re-création des lieux (Ile de La Réunion, Haïti) 

3/ Art et jeux face aux désastres (Japon et cyberespace) 

4/ Comment sortir de l’enfermement (Australie et France) ? 

5/ Quels retours sur la mémoire et les « lieux témoins » ?
 

Musée du quai Branly

Salle de cinéma

 37, quai Branly - 75007 Paris

Métro : Alma Marceau, Iéna

Tél. : 01 56 61 70 00

quaibranly.fr

  __________________________________

histoire-de-lart.jpgCours d’histoire de l’art des 20e et 21e siècles

Un jeudi par mois, dans le cadre du programme culturel municipal transmission(s), Barbara Boehm explore cette année les « techniques mises en œuvres » dans l'art contemporain au travers de 10 sessions de cours gratuits et ouverts à tous. Sans lien particulier qui l'unisse au public, l'expression artistique d'aujourd'hui serait réservée à un petit monde. Afin de permettre à chacun de comprendre l'art contemporain et de mettre des mots sur les émotions que ces œuvres suscitent, le programme propose dix cours d'histoire de l'art des 20e et 21e siècles.

Le thème de cette année consiste à appréhender l'art contemporain sous l'angle des techniques employées : vidéo, photo, installation, performance, peinture, art numérique, sculpture... seront décortiquées et analysées à partir d'œuvres d'artistes saillants. Par Barbara Boehm, historienne spécialiste de l'art contemporain, diplômée de l'Ecole du Louvre et de l'Institut d'Art et d'Archéologie de l'Université Paris I. 

Les rendez-vous ont lieu une fois par mois, le jeudi de 19h à 21h.  

Jeudi 6 octobre 2011-  La peinture serait-elle morte ?  
Jeudi 3 novembre 2011- Où est passée la sculpture ? 
Jeudi 8 décembre 2011- L'artiste en quête d'espace(s) 
Jeudi 12 janvier 2012- Et si vous passiez à l'expérience sensorielle et participative ?  
Jeudi 2 février 2012- Quand l'artiste met le corps en jeu  
Jeudi 1er mars 2012- La photographie peut-elle être objective ? 
Jeudi 5 avril 2012- La photographie ne serait-elle pas plutôt fiction ?  
Jeudi 3 mai 2012- La vidéo peut-elle concurrencer la peinture ?  
Jeudi 7 juin 2012- La vidéo peut-elle tout dire ?  
Jeudi 5 juillet 2012- L'art numérique, un art du futur ?

Mairie du 11°

place Léon Blum - 75011 Paris

Salle des Mariages

Métro : Voltaire

Tél. : 01 53 27 11 11

mairie11.paris.fr

____________________________________

site theatre de gennevilliersRencontres philosophiques de Gennevilliers

Dramaturgie des idées

Entrée libre

Pour cette nouvelle saison des Rencontres philosophiques de Gennevilliers, Emmanuel Alloa convie quatre invités autour des implications d’une telle « dramaturgie des idées ». Quel rapport entre les jeux de vérité et les jeux de fiction ? Quelles sont les scènes et les plateaux où se remodèlent les identités et où se rejoue l’être en commun ? Quelles sont les surfaces de réparation face au tort subi ? La fiction a-t-elle encore une valeur libératoire, à une époque où celle-ci sert avant tout à entretenir les économies pulsionnelles ? 

• Gérard Pommier

Que veut dire "faire l'amour" ?

8 octobre à 17h30      

• Peter Szendy

Le Théâtre du monde (fiction, science-fiction et philosofiction)

14 janvier 2012 à 17h30  

• François Jullien

Le théâtre une est-il une invention occidentale ?

4 février 2012 à 17h30                                

• Jean Lauxerois

Théâtre grec et philosophie : le site et le non-lieu

10 mars 2012 à 17h30

Théâtre de Gennevilliers

41 avenue des Grésillons - 92230 Gennevilliers

Métro : Gabriel Péri

Tél. : 01 41 32 26 10

 theatre2gennevilliers.com   

__________________________________

Grands Témoinsuniversite-populaire-Quai-Branly.JPG

Université populaire Quai de Branly

Entrée libre

• Jacques-Alain Miller  

Philosophe et psychanalyste   

vendredi 21 octobre 2011 à 18h30  

• Brigitte Lefèvre et Olivier Meyer  

• Brigitte Lefèvre, danseuse, chorégraphe et directrice de la Danse à l’Opéra de Paris

• Olivier Meyer, directeur du Théâtre de Suresnes et fondateur du festival Suresnes Cités Danse   

samedi 5 novembre 2011 à 14h30 

 

• Charles Malamoud

Directeur d’études honoraire des religions de l’Inde à l’École Pratique des Hautes Etudes,
spécialiste reconnu de l’Inde ancienne    

vendredi 16 décembre 2011 à 18h30  

Musée du quai Branly

Théâtre Claude Lévi-Strauss

 37, quai Branly - 75007 Paris

Métro : Alma Marceau, Iéna

Tél. : 01 56 61 70 00

quaibranly.fr

__________________________________________

INVITATION-COLLOQUE.jpgSouffrance, jouissance, guérison

lundi 5 décembre - mercredi 7 décembre 2011

de 9h00 à 20h30     

Entrée libre

Organisé par le Centre d'études du vivant et la Société internationale Psychanalyse/philosophie (SIPP/ISPP).

La souffrance et la jouissance sont des manières d'être et d'exister, des modes de pâtir dont la philosophie se méfie le plus souvent - elle qui a si longtemps pensé le bonheur et le souverain bien dans le silence des passions et la liberté pure de l'acte. Mais si la vie est faite de souffrances et de jouissances, si c'est cela aussi, se sentir exister, doit-on chercher à se guérir des unes et à tempérer les autres ? Qu'est-ce qui peut nous faire voir en elles des symptômes ? Souffrance, symptôme, guérison, ces termes peuvent-ils être entendus de la même manière en médecine, en psychanalyse, en philosophie ? Quand coïncident-ils, quand divergent-ils selon les domaines considérés ?    

En juxtaposant trois termes « mal accordés », c'est-à-dire qui ne figurent pas ensemble dans les travaux de recherche , nous souhaitons esquisser des trajets inédits : non pas « souffrance et douleur », ce qui impliquerait une réflexion traditionnelle sur le psychique et l'organique ; non pas seulement « maladie et guérison », ce qui ferait appel à une philosophie de la médecine et aux abords pluriels du pathologique et du normal; pas non plus « jouissance et souffrance », ce qui mettrait surtout l'accent sur l'ambiguïté de la plainte.     Avec ces trois termes, nous voudrions plutôt en venir à la production des sujets entre souffrance et guérison.  Que veut dire guérir si l'au-delà du principe de plaisir fait voisiner l'extrême des plaisirs avec les formes invivables de l'excès ? Qu'est-ce qui soutient le sujet dans sa relation à la souffrance et à la jouissance ainsi que dans son projet de guérir de la première ou de rechercher la seconde ? Qu'est-ce qui fait de l'une ou de l'autre, tantôt un mode de l'intime, tantôt une expérience partagée ? Peut-on considérer la guérison comme une sublimation ?

amphi Buffon

rue Hélène Brion - 75013 Paris 

Métro : Bibliothèque François Mitterrand

Tél. : 01 57 27 65 12

centreetudesduvivant.net

 _____________________________________

michel_blanc.jpgLa Master class de
Michel Blanc
 

mercredi 23 novembre 2011 à 19h 

Acteur (Les Bronzés de Patrice Leconte, La Meilleure Façon de marcher de Claude Miller, Que la fête commence de Bertrand Tavernier, Le Locataire de Roman Polanski, La Fille du RER d'André Téchiné, Deuxième Souffle d'Alain Corneau ou encore L’Exercice de l’État de Pierre Schoeller, aujourd'hui encore à l'affiche), réalisateur (Marche à l’ombre, Grosse fatigue, Mauvaise passe et Embrassez qui vous voudrez), écrivain et metteur en scène, Michel Blanc revient, lors d'une rencontre exceptionnelle, sur sa carrière foisonnante et dévoile ses projets. Toujours avec cette volonté de ne pas se trouver là où il est attendu... 

Forum des Images

2, rue du Cinéma - 75001 Paris

Métro : Les Halles

Tél. : 01 44 76 63 00

forumdesimages.fr/

__________________________________

noname.jpg

Rencontre avec
Monique David-Ménard

lundi 21 novembre 2011 à 20h00

Entrée libre

A l'occasion de la parution du livre Eloge des hasards dans la vie sexuelle, Ed Hermann.  Rencontre avec Monique David-Ménard. Avec la participation de Alain Badiou, Patrick Guyomard et Santiago Amigorena.  La vie sexuelle est faite de rencontres, mais toutes ne font pas événement. lorsque l'une d'entre elles est décisive, elle comporte une part d'imprévisibilité qui constitue le ressort même de sa puissance : pouvoir transformer une vie n'est pas donné à toute rencontre...Editions Hermann 

La Maison de l'Amérique latine

217, Boulevard Saint-Germain - 75007 PARIS

Métro : Solférino ou Rue du Bac

Tel.: 01 49 54 75 00

  culturel.mal217.org/fr/ 

  ___________________________________

Narrativités singulières  ethno 30x40 25511

14 novembre - 15 novembre 2011

Entrée libre

Le Cube est partenaire du 30e Festival International du Film Ethnographique Jean Rouch avec 2 jours de rencontres sur le thème “Nouvelles Narrativités”

En novembre 2011, le Comité du film ethnographique, association fondée par l’ethnologue et cinéaste Jean Rouch, organise le Festival International Jean Rouch, 30e bilan du film ethnographique et un ensemble de manifestations regroupées sous le titre : Voir autrement le monde, trente ans de cinéma ethnographique.  Ces deux journées de rencontres au Cube valorisent l’exploration de nouvelles formes de narrativités, dans le domaine des sciences humaines et sociales, que permettent les techniques numériques actuelles. Cette élaboration originale des données de toute nature (interviews, récits, photographies, musiques, films, sons, relevés, croquis, notes…) recueillies sur le terrain favorise, en retour, une évolution des fondements de ces disciplines, une meilleure expression des réalités contemporaines, une transmission au public plus pertinente ainsi que la création de nouveaux champs d’expertise au niveau de la formation universitaire.  L’objectif est de favoriser la prise en compte de ces écritures singulières qui intègrent tant l’interactivité, la multiplicité des points de vue que la création collective ou encore une approche sensible des témoignages de toute nature, par une mise en forme de leur appréhension sensorielle.  Cette rencontre de deux journées, en accès libre, ouverte aux recherches ethnologiques et en sciences sociales, aux travaux expérimentaux sur les sociétés et les cultures, privilégie l’exploration de ces différentes formes de narrativités.

Le Cube

20, Cours Saint Vincent - 92130 Issy-les-Moulineaux
Tél. 01 58 88 30 00

Tramway T2 - Station “Les Moulineaux”

lecube.com

_______________________________________

colloque-tango.jpgColloque international Tango

Créations, identifications, circulations

26 octobre - 29 octobre 2011

Le colloque international de Tango aura lieu à Paris du 26 au 29 octobre prochain. Colloque organisé par le Centre de Recherches sur les Arts et le Langage (CRAL, UMR 8566 CNRS/EHESS) et par le programme ANR Globamus. 

Cet événement commencera par un pot d’accueil le mercredi 26 octobre à partir de 19h30 dans la librairie El Salón del Libro (21 rue des Fossés St-Jacques, Paris 5°) et s’achèvera le samedi 29 à 13 hs avec un vin de l’amitié servi dans les locaux du CRAL (96 bd Raspail, Paris 6°). L’essentiel des débats aura lieu dans l’amphithéâtre de la Maison des Cultures du Monde (101 bd Raspail) et dans les salles 7 & 8 de l’ Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (105 bd Raspail).  Ce colloque international, dont les langues seront le français, l’anglais, et l’espagnol, réunira à Paris des chercheurs travaillant sur le tango et ses différents aspects (musique, danse, poésie), à partir de perspectives disciplinaires variées (historique, sociologique, anthropologique, musicologique). Il inclura également des échanges avec des musiciens professionnels et des danseurs, deux tables-rondes étant prévues à cet effet, ainsi qu’un concert organisé par l’association Buenos Aires sur Scène dans la salle de l’Ermitage (8 rue de l’Ermitage, Paris 20°) et une milonga (bal tango) organisée par l’association Baires de Retour sur la Péniche Demoiselle (57 quai de Seine, Paris 19°).

__________________________________________

La-Master-class guediguinaLa Master class de
R
obert Guédiguian

jeudi 27 octobre 2011 à 19h 

Une rencontre exceptionnelle avec un producteur et cinéaste qui, Marseillais à la vie à la mort, a aujourd'hui une place essentielle dans le paysage français du cinéma (Marius et Jeannette, Marie-Jo et ses deux amours, Le Promeneur du Champ de Mars). Son dernier film, Les Neiges du Kilimandjaro dans les salles le 16 novembre, a reçu une belle ovation au dernier Festival de Cannes.

Forum des Images

2, rue du Cinéma - 75001 Paris

Métro : Les Halles

Tél. : 01 44 76 63 00

forumdesimages.fr/

_____________________________________________

lumiere-festival.png

Festival Lumière

Masterclass et rencontres

3 octobre - 9 octobre 2011

Les nouvelles formes de cinéphilie, la musique et le cinéma, la restauration de films, l’affiche de cinéma, l’art du muet…Sont au menu des rencontres et master class de Lumière 2011

Prix Lumière : Gérard Depardieu
Intégrale Jacques Becker
Rétrospective William A. Wellman
Yakuza ! 5 chefs-d’œuvre du film de gangsters japonais
Cinéma muet : hommage à Kevin Brownlow
Cinémathèque invitée : Il Museo del Cinema di Torino
Sublimes moments du muet
Le temps retrouvé
Hommage à Roger Corman
Événements
Déjà classiques !
Nuit de la science fiction : de la Terre à la Lune
Mon festival à moi
Documentaires sur le cinéma

festival-lumiere.org

_______________________________________

gerard-pommier.jpgGérard Pommier

Que veut dire "faire l'amour" ?

8 octobre 2011 - 17h30      

 

dans le cadre des Rencontres philosophiques de Gennevilliers (suite du programme ci-dessous)

 

 

Pourquoi dit-on « faire l’amour » alors que cet événement nous fait plutôt que nous le faisons ? Les mêmes corps savent ou ne savent pas jouir ensemble selon des circonstances qui provoquent l’excitation sexuelle comme sa clôture. Mais d’où tiennent-ils un tel savoir ? Comment la puissance du désir s’oriente-t-elle, marquée par la répétition, bien au-delà du vouloir et de la conscience ? Après avoir démonté les rouages de la « machinerie sexuelle », il faudra s’interroger sur l’orgasme. Ce moment si fascinant, au point d’aveugler, est resté de ce fait largement méconnu. Si la recherche de ce Souverain Bien commande beaucoup plus que le rapport entre les hommes et les femmes, on mesure qu’il y a là un enjeu politique, centré sur un ressort secret qui anime la Cité. 

 

Psychiatre, psychanalyste, Gérard Pommier est professeur émérite à l'université de Strasbourg, membre de Espace analytique, directeur de la revue La clinique lacanienne et cofondateur de la Fondation européenne pour la psychanalyse. Il a notamment publié : Comment les neurosciences démontrent la psychanalyse (Flammarion, 2004), Les Corps angéliques de la postmodernité (Calmann-Lévy, 2002) et Que veut dire « faire l’amour » ? (Flammarion, 2010).

 

Théâtre de Gennevilliers

41 avenue des Grésillons - 92230 Gennevilliers

Métro : Gabriel Péri

Tél. : 01 41 32 26 10

 theatre2gennevilliers.com  

______________________________________________________________________________________________

 

schatzberg_Jerry.jpgLa Master class de Jerry Schatzberg

animée par Pascal Mérigeau

 

jeudi 29 septembre à 19h0

 

La Master class de Jerry Schatzberg animée par Pascal Mérigeau jeudi 29 septembre à 19h  Outsider du cinéma tourné vers les sujets atypiques, Jerry Schatzberg a réalisé entre autres Portrait d’une enfant déchue (1970), Panique à Needle Park (1971), L’Épouvantail (1973) et, plus récemment, The Day the Ponies Come Back (2000), avec Guillaume Canet. Il lance la nouvelle saison des Master class du Forum des images.  La Master class de Jerry Schatzberg est présentée à l’occasion de la réédition par Carlotta Films de Portrait d’une enfant déchue, dans les salles à partir du 28 septembre.

 

Forum des Images

2, rue du Cinéma - 75001 Paris

Métro : Les Halles

Tél. : 01 44 76 63 00

forumdesimages.fr/

______________________________________________________________________________________________

 

cube.jpgLIVING ART

Séminaire professionnel 

6, 7, 14, 15, 20 et 21 juin 2011

9h30-17h00

 

Ce séminaire permet d'appréhender les différents aspects de la création d'oeuvres de Living Art, envisagés sous l'angle du travail de conception, mis en relation avec les contraintes et possibilités techniques. Il a pour objectif de mieux permettre aux auteurs d'investir le terrain de la création numérique, de formuler et conduire un projet dans ce domaine. Les intervenants du séminaire comptent parmi les meilleurs spécialistes de l'art numérique en France, auteurs de ce domaine depuis une vingtaine d'années.  Ce séminaire est ouvert aux artistes, aux diplômés des formations artistiques et histoire de l'art ainsi qu'aux professionnels de l'action artistique et culturelle. 

 

Le Cube

20, Cours Saint Vincent - 92130 Issy-les-Moulineaux
Tél. 01 58 88 30 00

Renseignements et inscription : 01 58 88 3017

Tramway T2 - Station “Les Moulineaux”

lecube.com

______________________________________________________________________________________________

 

masterclassLindon-NL.jpgLa Master class de Vincent Lindon

animée par Pascal Mérigeau

 

jeudi 9 juin à 19h3

 

Tantôt scénariste, parfois réalisateur, souvent acteur, Vincent Lindon a posé son visage sur plus d'une soixantaine de films depuis presque 30 ans. Sous les caméras de réalisateurs comme Claude Lelouch, Bertrand Blier, Pierre Jolivet, Claire Denis ou encore Matthieu Kassovitz, Vincent Lindon a prouvé qu'il pouvait tout jouer. Nominé quatre fois au César du meilleur acteur, il est devenu une figure incontournable du cinéma français.  Vincent Lindon, l'homme aux milles facettes, vient partager avec le public du Forum des images sa cinéphilie compulsive et sa grande expérience du septième art.

 

Forum des Images

2, rue du Cinéma - 75001 Paris

Métro : Les Halles

Tél. : 01 44 76 63 00

forumdesimages.fr/

  ______________________________________________________________________________________________

 

Edouard_Glissant.jpgHommage à Edouard Glissant

mardi 31 mai 2011

18h30-20h00 

 

Entrée libre

 

Soirée-lecture en hommage à l'écrivain et poète martiniquais Édouard Glissant disparu le 3 février dernier.

 

Conférence par René de Ceccatty, écrivain, lectures par Anne Alvaro, comédienne.

 

Bibliothèque François-Mitterrand

Petit auditorium

Quai François-Mauriac - 75013 Paris
Métro : Bibliothèque François-Mitterrand 
Tél. : 01 53 79 59 59

bnf.fr

______________________________________________________________________________________________

 

univ-quai-branly.jpgHistoire mondiale de la colonisation

Les grandes figures de la décolonisation

Entrée libre

 

• Toussaint Louverture par Patrick Lozès 

jeudi 31 mars 2011 à 18h30

 

• Abd El Kader par Benjamin Stora 
jeudi 7 avril 2011 à 18h30

• Gandhi par Catherine Clément

jeudi 12 mai 2011 à 18h30

 

• Mao par Yves Chevrier

jeudi 2 juin 2011 à 18h30

 

• Le bolivarisme par Yves Saint-Geours

jeudi 9 juin 2011 à 18h30

 

• Le néo-bolivarisme par Yves Saint-Geours

jeudi 16 juin 2011 à 18h30

 

L’histoire mondiale de la colonisation, initiée en septembre 2006, à l’ouverture du musée, explore de nouveaux archétypes dont les représentations nourrissent encore aujourd’hui notre imaginaire, et s'intéresse aux grandes figures de la décolonisation.

Plus d’une trentaine de conférences en accès libre, pour découvrir, décrypter et analyser des parcours, des histoires et des questions philosophiques universelles.

 

Musée du quai Branly

Théâtre Claude Lévi-Strauss

 37, quai Branly - 75007 Paris

Métro : Alma Marceau, Iéna

Tél. : 01 56 61 70 00

quaibranly.fr

______________________________________________________________________________________________

 

Cours méthodique et populaire de philosophie

Entrée libre

 

bnf-conf.png

• Le nom et la chose
par Patrick Hochard
 mercredi 23 mars 2011 - 12h30-14h00

 

Cinq concepts proposés à la psychanalyse
par François Jullien

mercredi 30 mars 2011 - 12h30-14h00

 

• Qu'est-ce qu'une éthique athée ?

par Pierre Zaoui

mercredi 6 avril 2011 - 12h30-14h00

 

• Les lois du monde sont-elles dans le monde ?

par Etienne Klein

mercredi 1 juin 2011 - 12h30-14h00

 

Parce que, née d'un travail solitaire, la philosophie débat en public et qu'on apprend à philosopher ; méthodique : parce que la philosophie tient tout entière dans la démarche qu'elle met en œuvre pour forger son questionnement - en constant renouvellement ; populaire : parce que cet exercice de la raison s'adresse à tous, pense la vie immédiate et participe de plein droit à la Cité.
Ces "cours méthodiques et populaires" permettront donc à un large public de se familiariser avec la philosophie, ses grands auteurs et ses thématiques incontournables.

Proposé par François Jullien, Institut de la pensée contemporaine, Université Paris-Diderot.

 

Bibliothèque François-Mitterrand

Petit auditorium

Quai François-Mauriac - 75013 Paris
Métro : Bibliothèque François-Mitterrand 
Tél. : 01 53 79 59 59

bnf.fr/

______________________________________________________________________________________________

 

studio philoL’ODYSSÉE DE LA PERCEPTION

PLONGÉE DANS L’INCONSCIENT DU CINÉMA  

OLLIVIER  POURRIOL

 

27 novembre 2010 - 7 mai 2011

 

"Plonger au fond de l’inconnu, pour trouver du nouveau, écrivait Baudelaire. Le cinéma  reprend ce programme de poète, mais pour le déployer avec la splendeur de ses inventions techniques. Véritable arme de masse, le cinéma est le seul art capable à la fois  d’explorer, d’éduquer et de faire exploser notre perception, pour nous révéler le royaume  de l’inconscient visuel, à l’intérieur de nos rêves et sous la peau de la matière. Expérimenter  ensemble cette explosion perceptive, en repérer les outils, analyser ses enjeux, voilà ce  que je vous propose cette année, en compagnie de Gilles Deleuze, Henri Bergson, Gaston  Bachelard, Walter Benjamin, Alain, Maurice Merleau-Ponty, Paul Virilio, Antoine de Baecque,  Georges Vigarello, David Le Breton, etc., toujours avec des extraits de films, allant de  Batman à Jeanne d’Arc, en passant par Abyss, Eyes wide shut, Le grand bleu, Les autres,  Nemo, Mission to Mars, Las Vegas Parano, Le nouveau monde, Existenz, Sur mes lèvres, etc."  Ollivier Pourriol 

 

Programmation :

I. LES PORTES DE  LA PERCEPTION 

• Le grand saut // 27 novembre 2010 

• Le nouveau monde // 4 décembre 2010 

• Les autres // 11 décembre 2010   

• Loin // 8 janvier 2011 

• Le réveil // 15 janvier 2011  

 

II. CORPS DE RÊVE  OU DE CAUCHEMAR ?

• Vertige de l'amour // 22 janvier 2011   

• Beauté des monstres // 29 janvier 2011 

• Risque des métamorphoses // 05 février 2011  

• La mort vaincue // 05 mars 2011   

• Erotisme du numérique // 12 mars 2011 

 

 III. VERS LA PERCEPTION PURE  (GILLES DELEUZE ET LE CINÉMA)

La bataille de la perception // 19 mars 2011 

La révolution de l'image-mouvement // 26 mars 2011 

La drogue de l'image-perception // 02 avril 2011 

Le visage de l'image-affection // 30 avril 2011 

Le hold-up de l'image-action // 07 mai 2011 

 

mk2 Bibliothèque

STUDIO  PHILO

128/162 av. de France - 75013 PARIS

studiophilo.fr  ______________________________________________________________________________________________

 

Master-class_agnes_varda.jpgLa Master class d'Agnès Varda

animée par Pascal Mérigeau 

 

6 avril 2011 - 19h00

 

Elle qui pour commencer fut une grande photographe a exploré toutes les variantes des images qui bougent, toutes les possibilités par elles offertes, et toutes les fantaisies. Et comme à ses yeux, sans doute, ce n’était pas encore assez, elle a inventé des formes qui n’appartiennent qu’à elle, qui font que ses films ne ressemblent à aucun autre, comme composés d’une infinité de miroirs tendus à des spectateurs qui ne peuvent que s’y reconnaître. Son histoire, telle qu’elle la raconte par exemple dans Les Plages d’Agnès, est celle d’une enfant de la Belgique qui en temps de guerre échoua sur une rive de la Méditerranée avec ses parents, son frère. Le cinéma, alors, comme souvent avec elle, sert à faire revenir les morts, à confronter les êtres aux enfants qu’ils étaient jadis et à traquer leurs ressemblances avec les gamins de maintenant. Chez Agnès Varda, le passé se mêle au présent, l’ici et l’ailleurs se marient, en viennent à se confondre, Jacques Demy rencontre Jim Morrison, le Cuba de la révolution déboule rue Daguerre, entraînant avec lui l’Amérique en guerre au Vietnam, le sable file entre les doigts, les ombres qui glissent dans les rues, sur les marchés, deviennent des glaneurs et des glaneuses, une jolie fille qui n’a pas encore dix-huit ans se fait vagabonde, cheveux raides de crasse et ongles en deuil, elle se nomme Mona et aussi Sandrine Bonnaire, le film s’appelle Sans toit ni loi. Tout n’y est que sensation, le gel, la peur, les sardines qu’on mange avec les doigts, pierres qui roulent sur le chemin, bruissement des feuilles dans le vent, c’est du documentaire et aussi de la fiction, les deux en même temps, l’un contre l’autre se frottent et ensemble ils se nourrissent, voilà c’est le cinéma, le cinéma d’Agnès Varda. Rien de cela ne se peut expliquer vraiment, une part de mystère demeure, et c’est très bien ainsi, mais ce mystère aussi, elle entend l’offrir en partage, en donnant à voir, à entendre, à ressentir, à éprouver, et encore en en parlant, en se souvenant, il s’agit bien toujours d’échange. Alors, en sa compagnie, avec elle, refaire le voyage, les voyages plutôt, des plages de Belgique à celles de Californie, de Jacquot de Nantes à la Mona qui meurt de froid, de Sète à Noirmoutier, de ceux qu’elle a connus à ceux qu’elle a imaginés, mais en vérité les uns se distinguent peu des autres, d’aujourd’hui à hier, de là-bas à ici.     

 

Pascal Mérigeau Critique au Nouvel Observateur, Pascal  Mérigeau a publié plusieurs ouvrages sur le cinéma dont “Pialat” (Éd.  Ramsay, 2007), “Cinéma : autopsie d’un meurtre” (Éd. Flammarion, 2007)  et “Depardieu” (Éd. Flammarion, 2008).

 

Forum des Images

2, rue du Cinéma - 75001 Paris

Métro : Les Halles

Tél. : 01 44 76 63 00

forumdesimages.fr/

______________________________________________________________________________________________

 

cioran_100.jpgColloque "Cioran : le pessimisme jubilatoire"

Centenaire Emil Cioran

18 mars -19 mars 2011 

dans le cadre du Salon du Livre à Paris 2011

Salle Nota Bene- Porte de Versailles 

 

Colloque européen "Cioran : le pessimisme jubilatoire", débats avec des spécialistes de l’œuvre de Cioran, un entretien filmé avec Emil Cioran en première diffusion en France, rencontres éditoriales

 

Disparu en 1995, Emil M. Cioran, philosophe roumain d’expression française, aurait eu cent ans le 8 avril 2011. On le nomma styliste du désespoir, aristocrate du doute, dandy métaphysique… Mais qui était Cioran ? Qui est ce personnage venu en France à l’âge de 26 ans et qui, après avoir écrit cinq livres en roumain, épouse le corset du français, « une langue inabordable, trop noble, trop distinguée », pour en faire « la langue d’un maître » ? …  Par quelle alchimie ce saut linguistique continue et approfondit une pensée qui s’empare de toute l’existence, la fustige, et l’expression qui s’en suit témoigne cependant d’une jubilation communicative sans pareil ? Avec quelle intensité les tensions fertiles de l’œuvre de Cioran parlent aujourd’hui au monde contemporain, en proie à toutes les tensions ?   Suite à l’interdiction de ses oeuvres par le régime communiste il abandonne sa langue maternelle en 1947, et écrit en français. Proche d’Eugène Ionesco, Mircea Eliade, Samuel Beckett, Henri Michaux ou Gabriel Marcel, sa philosophie a été inspiré par Nietzsche, Schopenhauer ou encore Kierkegaard. Emil Cioran a marqué à jamais la philosophie française, roumaine et universelle. À l’occasion du centenaire de la naissance de Cioran, l’Institut Culturel Roumain invite des penseurs européens à réfléchir ensemble sur la vie et la pensée de ce maître du paradoxe, lors du colloque « Cioran : le pessimisme jubilatoire », qui aura lieu au cœur du Salon du livre 2011, le 18 et le 19 mars. 

 

Présentations et discussions autour des thèmes : Cioran le philosophe ; Cioran l’écrivain (les particularités stylistiques, les écrits roumains, les traductions et les traducteurs de son oeuvre) ; la vie de Cioran.  « L’Apocalypse selon Cioran » première diffusion en France : 18 mars 2011 |10h, Salon du livre de Paris 2011, salle Nota bene

 

Projection suivie par un débat avec le réalisateur.  C’était la première et dernière fois dans sa vie, qu’Emil Cioran acceptait de parler devant une caméra. Réalisé en 1990 par Sorin Ilieșiu, le film « L’Apocalypse selon Cioran» est un entretien entre le philosophe et l’intellectuel roumain Gabriel Liiceanu. Cioran raconte la raison d’être de ses livres, pourquoi avoir décliné de nombreux prix (entre autres le Prix Morand de l’Académie française), sa vie à Paris... Refusant toujours d’être une personne publique, Cioran donnera son accord pour la diffusion du film en Roumanie, mais la diffusion en France ne devait avoir lieu qu’après sa mort... 

 

Programme des manifestations Centenaire Cioran : 

Vendredi 18 mars 2011 

• 10h – 11h : Film « L’Apocalypse selon Cioran », première diffusion en France

• 11h – 12h : Entretien avec Sorin Iliesiu, le réalisateur du film « L’Apocalypse selon Cioran »

• 14h – 18h30 : Colloque européen « Cioran : le pessimisme jubilatoire ». Modérateur : Georges Banu 

    - 14h – 16h : Itinéraires d'une vie : Sorin Alexandrescu : Cioran, le portrait du penseur en jeune exilé - Fernando Savater : L’étonnement de Cioran - Vincent Piednoir : Cioran epistolier - Nicolas Cavaillès : Cioran et la tentation des salons 

    - 16h30 –18h30 : Aperçus philosophiques I : Barbara Scapolo : Sans épuiser la surprise d’exister, quelques pas avec Cioran, le raté du renoncement - Constantin Zaharia : Un cyclone au ralenti - Georges Banu : Propos sur l’optimisme de l’autre Cioran - Florin Turcanu : L’anomalie Cioran. Avec la participation de Sylvie Jaudeau.  

 

Samedi 19 mars 2011 

• 10h – 11h : Présentation des programmes de financement du Centre National du Livre de Roumanie, proposés aux éditeurs étrangers

• 11h – 12h : film « Un siècle d’écrivains » de Bernard Jourdain et Patrice Bollon
   Aperçus philosophiques II

• 14h – 18h30 : Colloque européen « Cioran : le pessimisme jubilatoire » Modérateur : Horia - Roman Patapievici 

    - 14h – 16h : Patrice Bollon : Cioran maitre ès existence - Ingrid Astier : La nuit ou le pessimisme inspiré - Simona Modreanu : Le paradoxe cioranien et la logique du tiers inclus - Aurélien Demars : L’élan vers le pire 

    - 16h30 –18h30 :  Stylistique et philosophie : Livius Ciocârlie : Lirisme roumain, ironie française - Pierre Pachet : Les rencontres de Cioran. Portraits - Rolland Jaccard : Cioran et la médecine  - Conclusions par Horia-Roman Patapievici.   

 

Entrée libre au Salon du Livre de Paris 2011 pour tous les participants au Colloque « Cioran : le pessimisme jubilatoire ». Pour obtenir votre invitation, nous vous remercions de nous communiquer la/les date(s) de votre présence au colloque, à l’adresse institutroumain@yahoo.fr, et vous recevrez par e-mail une invitation personnalisée. 

 

Institut Culturel Roumain de Paris

1 rue de l`Exposition - 75007 Paris

Tel: 01.47.05.15.31

institut-roumain.org

_____________________________________________________________________________________________

 

JP-DIONNET2_200x200-profil.jpgJEAN-PIERRE DIONNET

LES RENDEZ-VOUS DU FUTUR

Mardi 8 mars - 19h30-20h30

 

Entrée libre

 

Les Rendez-vous du Futur vous invitent à débattre avec une personnalité de notre époque ! Assistez à l'émission au Cube ou suivez la rencontre en direct sur Internet et posez toutes vos questions à notre invité : Jean-Pierre Dionnet, auteur et scénariste visionnaire, enfant terrible du Rock, de la télé et de la BD. 

 

Jean-Pierre Dionnet est le cofondateur de la revue Métal hurlant avec Moebius, Druillet et Bernard Farkas, et de la maison d'édition Les Humanoïdes Associés. Participant à la création de l'émission télévisée Les Enfants du Rock avec Philippe Manoeuvre, il obtient le premier 7 d'Or de l'histoire de la télé. Durant cette période, il collabore comme scénariste avec entre autre Jean-Claude Gal, Enki Bilal, Frank Margerin et Beb Deum et présente ensuite chaque semaine sur Canal+ son émission Cinéma de quartier. Après avoir donné une suite à la saga Exterminateur 17 avec Bilal chez Casterman (due à Igor Barenko), Jean-Pierre Dionnet sort actuellement le premier tome de sa nouvelle saga Des Dieux et des Hommes, une grande série chorale et collective sur l'histoire de l'Amérique de 1929 à 2147, dans un monde parallèle où les dieux vont remplacer les hommes... 

 

Co-animés par Pierre de la Coste (écrivain, journaliste, consultant en technologie de l'information) et Nils Aziosmanoff (Président du Cube, auteur d'études et d'articles sur la société numérique), Les Rendez-vous du Futur sont organisés par Le Cube et Triple C, en partenariat avec 1R2tchat et JD2 Modérateur invité : Cecil McKinley, journaliste.

 

Le Cube

20, Cours Saint Vincent - 92130 Issy-les-Moulineaux
Tél. 01 58 88 30 00

Tramway T2 - Station “Les Moulineaux”

lecube.com

_____________________________________________________________________________________________

 

Satish-Kumar.jpg

Satish Kumar - Figures d'humanité

Samedi 5 mars 2011

 

La Maison de la Poésie et les Amis de l’Humanité poursuivent le cycle de conférences à partir d’un «dialogue» Jaurès/Derrida. Le 18 avril 1904, dans l’éditorial fondateur du journal L’Humanité, Jean Jaurès écrivait : « L’humanité n’existe point encore ou elle existe à peine ». Le 4 mars 1999, dans les colonnes du même titre, Jacques Derrida écrivait : « On n’est pas encore en mesure de déterminer la figure même de l’humanité que pourtant on annonce et se promet ainsi »… Il s’agit de proposer à des philosophes, des poètes, des penseurs, de s’interroger sur cette promesse d’humanité à la lumière de la réflexion qu’ils poursuivent dans leur propre domaine. Après Bernard Stiegler, Armand Gatti, Hélène Cixous, Michel Deguy, Roland Gori, Charles Juliet, André Tosel Daniel Herrero pour la saison dernière, Bernard Noël, Elias Sanbar c’est à présent Satish Kumar qui nous donnera à penser. 

 

Né au Rajasthan, en Inde, en 1936, Satish Kumar renonce à sa vocation de moine jaïn à l'âge de dix-huit ans pour soutenir le mouvement de réforme agraire initié par Gandhi. En 1961, il entreprend une marche pour la paix de plus de 12000 kilomètres, de l'Inde à Washington en passant par Moscou, Paris et Londres. En 1973, il s'installe en Angleterre où il exerce plusieurs activités. Directeur des programmes de l'Université de Schumacher, un centre international d'enseignement écologique qui comprend aussi une petite école (Devon), il y livre un enseignement écologique qui intègre la spiritualité, le jardinage, la cuisine, la vie en communauté, à l'instar de la vie d'un ashram. Il est parallèlement le Rédacteur en chef du magazine Resurgence et directeur adjoint des Editions Green Books. Il vient de publier aux éditions Belfond: Tu es donc je suis, Une déclaration de dépendance, Préface de Frédéric Lenoir, traduction de Karine Reignier

 

Maison de la Poésie de Paris

Passage Molière

157, rue Saint-Martin - 75003 Paris

Tél. : 01 44 54 53 00

Métro : Rambuteau - RER Les Halles

maisondelapoesieparis.com

______________________________________________________________________________________________

 

Deleuze et la musique - Un séminaire nomadedeleuze_et_la_musique.jpg    

du 16 novembre 2010 au 17 mai 2011

 

Responsables du projet Pascale Criton, Jean-Marc Chouvel, Anne Sauvagnargues 

 

• Gilles Deleuze : les enjeux d'une pensée-musique / Mardi 16 novembre 10 / Cdmc

• Analyser la musique avec Gilles Deleuze  / Mardi 18 janvier 11 / INHA, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis

• Sens et sensibles : d'une logique à l'autre / Mercredi 19 janvier 11 / INHA, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis

• Rythmes, flux, plis - Matériaux : processus et production / Lundi 7 février 11 / Université J Monnet-St-Étienne, ENS Lyon

• Rythmes, flux, plis - Rencontre, écoute, silence / Mardi 8 février 11  Université J Monnet-St-Étienne, ENS Lyon

• Deleuze et la musique - Steppes : la voix et le territoire / Mardi 8 mars 11 / ENS-Paris, Université Sorbonne-Paris IV

• Deleuze et la musique - Devenir musical et création / Mercredi 9 mars 11 ENS-Paris, Université Sorbonne-Paris IV 

• L'esthétique intensive / Mardi 17 mai 11 / Université Panthéon Sorbonne-Paris I

 

Deleuze s'est intéressé à la musique en philosophe, et, si la musique n'a pas fait l'objet d'un ouvrage spécifique, celle-ci occupe néanmoins une place privilégiée dans sa pensée. Comme il s'est tourné vers le cinéma, la peinture ou la littérature pour élaborer sa philosophie, la musique est pour lui l'occasion d'une rencontre spécifique avec les champs opératoires propres au musical. On en repère les effets dans son oeuvre avec, par exemple, les notions de multiplicités spatiales et temporelles, de codage et de transcodage, de pensée par diagrammes ou d'affects.  Au cours de ces journées itinérantes, nous proposerons un état des lieux de l'approche du musical par Gilles Deleuze, domaine qui n'a pas encore fait l'objet d'une recherche approfondie en France. En effet, il a très souvent fait référence au corpus de la musique contemporaine, largement convoqué de Berg à Messiaen, de Boulez, Berio, Xenakis à Cage et Steve Reich. C'est d'ailleurs à l'ensemble des signaux sonores et à leur expression dans l'espace et dans le temps qu'il porte une attention renouvelée.  Nous examinerons dans un mouvement croisé l'impact de ces outils de pensée sur la recherche et la création contemporaine en musique. Il s'agit, non seulement de se demander comment Deleuze s'inspire et s'instruit de la pratique musicale qui lui est contemporaine, mais aussi de montrer quelle incidence les lectures de ses textes ont sur la création, la musicologie, l'esthétique musicale, l'ethnomusicologie, les techniques et les technologies…  Le séminaire contribuera à établir le contexte historique, à explorer les références musicales, à élucider les rencontres avec la musique, dans l'oeuvre du philosophe, mais aussi à parcourir ces interférences entre musique et philosophie, avec les inflexions et tensions qui s'en dégagent pour la musique aujourd'hui.

CDMC 

16 place de la Fontaine aux Lions - 75019 Paris

Tél. :  01 47 15 49 86

cdmc.asso.fr

______________________________________________________________________________________________

 

Christophe_Blain_20080318_Salon_du_livre_1.jpgChristophe Blain, scénariste et dessinateur

 

Jeudi 17 février 2011

18h00-20h00

 

Entrée libre sur réservation

 

Rencontre animée par Christian Marmonnier. Après avoir suivi les cours de l’École supérieure des beaux-arts de Cherbourg, Christophe Blain s’inspire de son service militaire dans la marine pour publier son premier livre : Carnet d'un matelot (Albin Michel, 1994). Il se lance ensuite dans l’illustration pour la jeunesse. Sa rencontre avec Joann Sfar et David B., à l'Atelier des Vosges, lui donne l'envie d’explorer la bande dessinée. Le succès, public et critique, est au rendez-vous dès ses premières séries (Hiram Lowatt & Placido, Donjon Potron-Minet…). Isaac le Pirate (vol. 1) a reçu le prix du meilleur album au Festival d’Angoulême en 2002.  

Ces entretiens avec des illustrateurs, auteurs, conteurs et éditeurs, menés par des journalistes littéraires et des spécialistes de la littérature de jeunesse, sont l'occasion de rencontrer les acteurs de la littérature pour la jeunesse et de dialoguer avec eux.  

 

Bibliothèque François-Mitterrand

Auditorium 70

Quai François-Mauriac - 75013 Paris
Métro : Bibliothèque François-Mitterrand 
Tél. : 01 53 79 59 59

bnf.fr

______________________________________________________________________________________________

 

arcadi_danse_rencontre.jpg

La voix du danseur dans tous ses états

 

Dimanche 13 février 2011

à partir de 9h30 

 

Entrée libre sur réservation

 

Une journée pour évoquer la parole de danseurs et son traitement dans la transmission, la création, la mémoire, la recherche, l’écriture… Aujourd’hui, on trouve la parole des danseurs dans différents documents (les archives de l’Ina notamment) audio ou audiovisuels. Mais cette parole reste muette, peu diffusée, moins que celle d’autres artistes. Cependant elle existe, elle étonne ceux qui l’entendent, elle renseigne ceux qui s’intéressent de près à la danse.

 

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

La journée est animée par : > Dominique Dupuy, Ode après l’Orage > Claude Sorin, dont le travail de recherche porte sur la parole des danseurs dans les archives radiophoniques > Joëlle Olivier, chargée du développement culturel à l’Ina > Françoise Billot, directrice du pôle ressources d’Arcadi 

- 9h30 Accueil des participants 

- 10h Présentation de la journée 

- 10h30 Interprètes inventeurs, Cahiers du renard (1993), direction éditoriale : Patrick Bossatti Par Blandine Masson, conseiller de programmes pour la fiction à France Culture qui fut fondatrice avec Michel Simonot des Cahiers du renard publié par l’Association Nationale pour la Formation et l’Information Artistique et Culturelle (Anfiac). 

- 11h15 Entretiens avec Trisha Brown, 1992-1999 Par Emmanuelle Huynh, danseuse et chorégraphe, directrice du Centre national de Danse contemporaine d’Angers depuis 2004 avec le concours de Julie Perrin, maitre de conférences au département danse de Paris 8. 

- 12h15 Une hypothèse de réinterprétation Solo, conçu et interprété par Rita Quaglia en collaboration avec Loïc Touzé. Regard extérieur : Carole Perdereau. Partition sonore : Henri-Bertrand Lesguillier. 

- 13h Déjeuner proposé gracieusement 

- 14h30 Paroles en action, cheminer avec Odile Duboc Par Joëlle Vellet, maître de Conférences en danse à l’Université de Nice Sophia Antipolis (département des Arts). 

- 15h30 Écrire un entretien Par Marie Glon, rédactrice en chef de Repères, cahier de danse depuis 2003. 

- 16h30 Sur les traces de La Table verte (1932), chorégraphie de Kurt Jooss Par Olga de Soto, chorégraphe et danseuse. 

- 17h Réactions et analyses Par Claude Rabant, psychanalyste et philosophe. 

- 18h Entretien avec Daniel Larrieu Par Pascal Ory, professeur à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, spécialiste de l’histoire culturelle du XXe siècle et Dominique Dupuy. Daniel Larrieu est chorégraphe et fondateur en 1982 de la compagnie Astrakan. 

La rencontre sera ponctuée de diffusions d’archives sonores et visuelles. 

 

Arcardi

Fondation Biermans-Lapôtre

Cité Internationale Universitaire de Paris

9A Boulevard Jourdan – 75014 Paris

Entrée fléchée par le 17, boulevard Jourdan

RER B : Cité-Universitaire ou Métro : Porte-d’Orléans

arcadi.fr

______________________________________________________________________________________________

 

COLLOQUE-MONDRIAN.jpgColloque Mondrian

 

  Mercredi 9 février 2011

11h00 - 18h30

 

Entrée libre

© Hanovre, Sprengel Museum

Archives Kurt Schwitter

 

Dans le cadre de La semaine De Stijl et à l'occasion de l'exposition Mondrian / De Stijl présentée au Musée national d'art moderne du 1er décembre 2010 au 21 mars 2011.

 

Nouvelles lectures de l'œuvre et de la pensée de Mondrian : cinq communications exceptionnelles par des historiens de l'art et chercheurs de renommée internationale qui reviendront sur les années parisiennes de l'artiste mais aussi sur divers aspects de son œuvre en amont comme en aval de cette période. Avec :

• Guitemie Maldonado (université Paris 1): « Vu de Paris »

• Georges Roque (Cnrs, Ehess, Paris): « Chromatisme et achromatisme »

• Carel Blotkamp (université libre d'Amsterdam): «Mondrian  fragments variés»

• Thierry de Duve (Université de Lille 3): « Face à face »

• Hans Janssen (Gemeentemuseum, La Haye): « Peindre un tableau. Les pratiques d'atelier de Mondrian pendant les années 1920 »

 

En collaboration avec l'Institut Néerlandais  avec le soutien de l'Ambassade du Royaume des Pays-Bas 

 

Centre Pompidou

rue Beaubourg - 75004 Paris

Petite Salle, forum -1

Métro : Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet

Tél. 01 44 78 12 75

centrepompidou.fr

______________________________________________________________________________________________

 

louis-ferdinand-celine.jpgCéline, réprouvé et classique
À l’occasion du cinquantième anniversaire de la mort de l’écrivain

 

Vendredi 4 février 2011

Samedi 5 février 2011
11h-20h30 et 14h-20h

 

Entrée libre

 

Céline a traversé le vingtième siècle en contemporain capital. Face à l’horreur de la guerre et de la vie sociale, il a établi un diagnostic sans appel, qui rend d’autant plus intolérable son revirement autoritaire et raciste de la fin des années trente, en pleine montée des périls, avant de revêtir les oripeaux de l’exilé, puis finalement du médecin des pauvres.

Cinquante ans après sa mort, un colloque international montrera l’exceptionnelle vitalité d’une oeuvre largement diffusée, qui retentit jusque dans l’imaginaire de nos écrivains contemporains.

 

Avec Sonia Anton, Johanne Bénard, Isabelle Blondiaux, Philippe Bordas, Émile Brami, Olga Chtcherbakova, Delfeil de Ton, André Derval, Viviane Forrester, François Gibault, Greg Hainge, Marie Hartmann, Daniel Lindenberg, Jean-Pierre Martin, Yves Pagès, Gaël Richard, Christine Sautermeister, Yoriko Sugiura, Tonia Tinsley,…

Spectacle et lecture avec Denis Lavant, Fabrice Luchini.

 

Centre Pompidou

rue Beaubourg - 75004 Paris

Petite Salle, niveau -1

Métro : Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet

Tél. 01 44 78 12 75

centrepompidou.fr

______________________________________________________________________________________________

 

Emio Greco, entre danse et musiqueEmio-Greco.jpg

Jeudi 27 janvier 2011 à 20 H

Entrée libre

 

OYTIΣ  ou OUTIS (« personne » en français) était le nom qu’Ulysse se donna en perçant l’œil du cyclope. C’est aussi l’idée centrale de l’œuvre que présentent le chorégraphe italo-néerlandais Emio Greco et le compositeur suisse Hanspeter Kyburz le vendredi 28 janvier à la Cité de la Musique, une collaboration entre ICKamsterdam, l’Ensemble intercontemporain et la Cité de la Musique. « Double Point – OUTIS » explore l’interaction entre musique et danse et c’est l’aboutissement de plusieurs années de collaboration entre les deux artistes.

En marge de cette représentation unique à Paris, l’Institut Néerlandais accueille le 27 janvier à 20 heures une soirée de présentation-débat sur la notion de « synchronicité » : l’influence mutuelle entre musique et danse.

Participants : le compositeur français Sebastien Gaxie, Hervé Boutry, administrateur général de l’Ensemble intercontemporain, le chorégraphe Emio Greco, le metteur en scène Pieter C. Scholten, ainsi que Victor Callens et Vincent Colomes, danseurs de la Compagnie Emio Greco | PC. Modérateur : Melle Kromhout, musicologue.

Qu’est-ce que la « synchronicité » ? Pour le compositeur Sebastien Gaxie, qui travaille actuellement avec la compagnie Emio Greco | PC sur cette notion, il s’agit de définir une « grammaire » entre le langage du musicien et celui du chorégraphe. La musique agit comme une loupe qui focalise sur la précision du mouvement et des phrases des danseurs.
En guise d’introduction, Gaxie présentera, avec deux danseurs d’Emio Greco | PC, Victor Callens et Vincent Colomes, quelques éléments de son travail. Lors de la table ronde qui suivra, la question sera approfondie avec Gaxie, Hervé Boutry et modérateur Melle Kromhout. Comment Gaxie et Boutry sont-ils parvenus à collaborer avec ICKamsterdam, Emio Greco et Pieter Scholten ? Quel est l’attrait de la danse pour un ensemble de musique contemporaine et pour un compositeur ? Que peut générer l’interaction entre les deux disciplines? Suite à la table ronde, Emio Greco et Pieter C. Scholten vont exprimer leurs point de vue et perspectives sur ces questions.
 

Centre culturel des Pays-Bas

121, rue de Lille - 75007 Paris

Métro : Assemblée nationale

Tél. : 01 53 59 12 47 

institutneerlandais.com

______________________________________________________________________________________________

Le roman d'Amour, madame-de-lafayette.jpg
par Alain Finkielkraut
 

Mercredi 26 janvier 2011 (18h30-20h00)

Entrée libre

 

C’est autour de l’amour et des paradigmes de l’amour élaborés au fil de l’histoire littéraire – de Madame de la Fayette à Stendhal – qu’Alain Finkielkraut, l’auteur d’Un coeur intelligent, entame une série de lectures commentées de quatre grandes oeuvres, parmi lesquelles, brillant comme une référence, La Princesse de Clèves. « Que reste-t-il de l’amour ? » pourrait être la question qu’il adresse ensuite, p