• Livres en bref : Salman Rushdie forever

Publié le par brouillons-de-culture.fr

Salman-Rushdie_.jpgSalman Rushdie et son oeuvre ne se résument pas à la fatwa lancée à son encontre par les intégristes islamiques depuis la parution des "Versets Sataniques". Cette menace de mort, plusieurs fois réactualisée, est l'arbre maléfique qui  cache la forêt.

 

Une envergure rarement atteinte dans la littérature contemporaine. Une richesse de pensée et d'écriture en constante effervescence. Qui mêle l'histoire au conte, l'humour à la philosophie. Dont les fruits sont des livres souvent enthousiasmants. Ses livres "mineurs", en dépit de leurs défauts de couture, se révèlent plusieurs crans au-dessus du tout venant littéraire.

 

 

luka_et_le_feu_de_la_vie.jpgSi "Luka et le feu de la vie" repose sur une fausse bonne idée, celle-ci n'en aboutit pas moins, au final, à un livre superbe. La fausse bonne idée de Salman Rushdie : introduire dans son conte l'univers des jeux vidéos de son fils. Elle se révèle à l'usage, un peu à côté de la plaque. Tout simplement parce que l'imaginaire de l'auteur est souvent cent coudées au-dessus de celui de la plupart des concepteurs.

 

Mais quel plaisir de voir Salman Rushdie replonger dans l'univers du conte, des lustres après le titanesque "Haroun et la mer des histoires" ! Certes, "Luka et le feu de la vie" n'est pas toujours au niveau de "Haroun et la mer des histoires", mais les trouvailles fourmillent et l'humour est omniprésent.

 

Le père de Luka, conteur émérite, s'endort d'un sommeil qui pourrait bien être le dernier si son plus jeune fils n'y veillait. En compagnie d'un ours, d'un chien, et du double maléfique de son géniteur, il se rend dans le monde des histoires pour voler le feu de la vie. Il y rencontrera nombre de personnages étranges, et la plupart des dieux des mythologies antiques. Un conte initiatique de haut vol.

 

 

Pascal Perrot, texte
Gracia Bejjani-Perrot, graphisme

Publié dans brèves de culture

Commenter cet article